Évaluez toutes les options

Réussir une transition d’entreprise

 

 
 
 
 
 
 
 
 

Bon nombre de propriétaires d’entreprise et d’entrepreneurs ont des œillères lorsque vient le temps du transfert de leur entreprise. Cependant, de nombreuses options s’offrent à eux pour leur permettre de quitter leur entreprise. Elles doivent toutes être envisagées et examinées attentivement avant la prise de décision définitive. Les possibilités qui s’offrent aux propriétaires d’entreprises qui sont prêts à passer le flambeau sont de trois ordres :

1.   Le transfert à l’interne : Cette possibilité comporte une foule d’options, notamment transmettre l’entreprise à un membre de la famille qui y travaille, à un membre de la famille qui, à l’heure actuelle, n’y travaille pas ou encore au personnel-clé de direction ou à un groupe d’employés. Toutefois, lorsque vous envisagez cette possibilité pour votre relève, il est important d’évaluer les exigences, les souhaits et les compétences des principales parties prenantes. De plus, de nombreuses méthodes peuvent être employées pour réaliser un transfert à l’interne :

  • la vente directe d’actions;
  • le rachat des actions en circulation;
  • l’émission d’options d’achat d’actions aux nouveaux propriétaires;
  • la mise en place de plans d’actionnariat des salariés;
  • la scission partielle ou complète de l’entreprise;
  • la recapitalisation de l’entreprise, etc. 

 Vous devez absolument examiner chaque option afin de déterminer celle qui est la plus avantageuse pour toutes les parties.

2.   Le transfert à l’externe : Il s’agit de la vente directement à un tiers externe. Pour que cette possibilité puisse fonctionner, la valeur de l’entreprise doit correspondre aux attentes des propriétaires, l’entreprise doit avoir un carnet de commandes rempli et des actifs en vue d’assurer le maintien de ses activités et elle doit être toujours viable même sans l’implication continue de l’ancien propriétaire. La faisabilité de cette possibilité dépend en grande partie de la qualité de la préparation de l’entreprise en vue de la vente. Un acheteur externe ne voudra probablement pas payer une somme importante pour une entreprise qui ne dispose pas du personnel, des systèmes et des procédures nécessaires en vue de poursuivre le bon déroulement des activités lorsque le propriétaire précédent ne sera plus là.

3.    La liquidation : Généralement, cette option en est une de « dernier recours », lorsque les autres possibilités n’ont pas fonctionné comme prévu. La liquidation est l’option la plus courante pour des entreprises de prestation de services personnels qui ne présentent aucun attrait commercial. Une planification anticipée peut tout de même faire en sorte d’accroître la valeur de l’entreprise pour son propriétaire qui choisit de la liquider, mais des conséquences fiscales entrent tout de même en ligne de compte.

Il est aussi crucial d’élaborer des plans de rechange dans l’éventualité où l’option favorisée ne puisse pas se concrétiser. En mettant sur pied un plan flexible, vous serez avantagé pour faire face à tout changement inattendu qui pourrait survenir et serez tout de même en mesure d’atteindre vos objectifs selon l’échéancier que vous aviez établi.

Bien entendu, les propriétaires d’entreprise les plus sages consultent leurs conseillers afin d’obtenir leur avis ainsi que des conseils professionnels. Bien souvent, les conseillers sont ceux qui connaissent le mieux votre entreprise (après vous évidemment) et qui peuvent envisager chaque option d’un point de vue externe, en toute impartialité.  

Demeurez à l’affût, car un nouvel article est publié tous les jeudis. Si vous avez manqué un article, vous pouvez le consulter ici :

Article 1 : Réussir une transition d’entreprise
Article 2 : La vente et tous les autres scénarios 
Article 3 : Une histoire de famille… ou pas
Article 4: Parce que " et si " pourrait devenir " et maintenant ? "!
Article 5 : Rester ou partir?
Article 6 : Attention : le fisc vous guette

Article 7 :Valeur immobilisée = économies à long terme  
Article 8 : Comment évaluer la valeur actuelle de votre entreprise
Article 9 : Les deux sens du mot valeur
Article 10 : Visualiser pour mieux planifier
Article 11 : La transparence est la clé

Article 12 : Survivre à la paperasse
Article 13 : Évaluez toutes les options

Inscrivez-vous à nos publications

À propos de Richter : Fondé à Montréal en 1926, Richter est un cabinet comptable autorisé qui offre des services de certification, de fiscalité et de gestion de patrimoine, ainsi que des services-conseils financiers dans les domaines de la restructuration organisationnelle et de l’insolvabilité, de l’évaluation et du financement d’entreprises, du soutien en matière de litiges financiers et de la juricomptabilité. Notre engagement envers l’excellence, notre compréhension approfondie des enjeux financiers et nos méthodes pratiques de résolution de problèmes nous ont permis de devenir l’un des plus importants cabinets indépendants d’expertise comptable, de services-conseils organisationnels et de consultation au pays. Richter a des bureaux à Toronto et à Montréal. Vous pouvez nous suivre sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

Experts